Infos ValDem – Juin 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Veuillez trouver ci-dessous les dernières informations communiquées par le syndicat ValDem :

 

 


 

Prêt de broyeurs suspendu

Habituellement, le syndicat ValDem propose à ses administrés le prêt de broyeurs à végétaux afin de traiter les déchets verts sur place. Cela évite ainsi un transport jusqu’en déchetterie et de surcroit cela produit du broyât fort utile au jardin. L’idée d’emprunter une telle machine permet de tester son fonctionnement avant l’achat, ou tout simplement de ne pas en acheter alors qu’on ne l’utilise qu’une fois par an.

Malheureusement, les lames de nos broyeurs sont usées, et nous avons voulu les faire changer juste après le confinement… Qui dit épidémie dit complications, l’usine fabricant les lames est encore fermée. Nous devons donc attendre encore avant de pouvoir recevoir les nouvelles pièces, et vous proposer à nouveau ce service.

Dès que nos broyeurs seront à nouveau opérationnels, vous en serez informés (dans une prochaine newsletter, ou sur notre page Facebook)

En attendant, nous rappelons que le syndicat ValDem propose aussi une subvention de 20€ pour la location de broyeurs de déchets verts, la prestation de broyage réalisée par un professionnel ou l’achat d’un broyeur à destination des particuliers, sur présentation d’une facture à votre nom et d’un justificatif de domicile. Tous les détails ici en cliquant ici !

 


Reprise des éco-ateliers en septembre

Les éco-ateliers des mois d’avril et mai ont été annulés en raison des conditions sanitaires. Mais ces ateliers reprennent en septembre. Youpi !

Le calendrier sera à découvrir dans le ValDem info distribué dans vos boites aux lettres courant juillet.

 


 

Le tri pendant le confinement

Comme vous le savez, même lors de cette période perturbée que nous avons vécue pendant le confinement, les collectes d’ordures ménagères et de déchets recyclables ont été maintenues en service normal.

Chaque mois, nous effectuons une analyse des déchets triés, appelée caractérisation, afin de suivre l’évolution des proportions d’erreurs ou des typologies de déchets. Ces caractérisations sont effectuées à partir d’un échantillon des déchets collectés par le syndicat ValDem. Le 12 mai (lendemain du déconfinement), nous avons réalisé une caractérisation, dont les résultats révèlent des informations très intéressantes.

D’une part, nous avons pu observer que le geste de tri s’est poursuivi !

Le pourcentage d’erreur en constante baisse depuis début 2019, a continué à baisser même en cette période de crise, passant ainsi de 24% en janvier 2019, à 18% en décembre 2019 et à 16% en mai 2020.

C’est pourquoi le syndicat ValDem vous remercie pour ces gestes qui chaque jour, comptent !

D’autre part, nous avons observé une modification importante des proportions des typologies de déchets.

Cette modification est révélatrice des comportements de consommation pendant le confinement :

– Les métaux (acier et aluminium), représentent habituellement 3,5% des déchets recyclables. Or lors de cette caractérisation, les métaux représentaient 8% de l’échantillon, soit plus du double ! Cette hausse s’explique notamment par une plus grande consommation de boites de conserve pendant cette période confinée.

– Les cartonnettes représentant habituellement 20% des déchets recyclables, représentaient 36,5% de l’échantillon. 2 explications possibles : la hausse de la consommation d’aliments secs emballés dans des boites en carton, faciles à stocker, mais aussi l’augmentation des commandes via internet emballées dans des cartons d’expédition.

– Les journaux et magazines d’ordinaires présent à 35%, représentaient à peine 14% de l’échantillon. Soit une réduction de plus de la moitié comparée aux échantillons habituels ! L’explication est évidente : pendant le confinement, aucune publicité n’a été distribuée dans les boîtes aux lettres, donc elles n’ont pas été jetées. Logique ! Donc cela prouve bien l’efficacité des autocollants stop-pub pour réduire sa production de déchets. A grande échelle, cela fait une réelle différence. Si vous ne lisez pas la publicité, collez un stop-pub sur votre boîte aux lettres. N’hésitez pas à venir en chercher un au syndicat ValDem, ou en mairie.

 

 


 

GRANDE ENQUÊTE : IL EST TEMPS !

Il est temps est une opération spéciale qui commence – ici et maintenant – par un large questionnaire et qui se clôturera courant novembre 2020 par trois soirées spéciales sur ARTE.

Le but : vous donner la parole en vous questionnant sur l’état du monde, à l’heure où tout le monde a compris l’urgence écologique, à l’heure où “il est temps” de faire les choix drastiques qui s’imposent.

Une génération – les 16-34 ans – porte depuis plusieurs années cette urgence d’agir. “Il est temps” de les écouter, de se comparer à elles et à eux, de débattre voire de se confronter. Ce questionnaire de 133 questions est donc ouvert à tou.t.es. La somme des réponses collectées va permettre à un collectif de sociologues (Quantité Critique) de cerner les valeurs qui émergent de cette prise de conscience, de mettre en évidence les comportements convergents ou divergents qui en découlent. Ils chercheront, grâce à votre participation, à mettre en évidence les pistes d’action qui s’ouvrent.   Le questionnaire est lancé simultanément en Europe (français, allemand, anglais) avec ARTE et en Asie. La diffusion des résultats sera l’occasion pour ARTE de programmer trois soirées exceptionnelles qui permettront à cette nouvelle génération de faire le récit du monde dont elle hérite, avec de jeunes documentaristes français et allemands à la réalisation de six programmes documentaires spéciaux.

Répondre au questionnaire !

Ces questions permettent de nous interroger sur notre vision de l’avenir, de notre société, notre rapport aux autres, ou aux différentes problématiques actuelles. Les réponses aux questions sont parfois évidentes, mais peuvent aussi nous laisser perplexes… Un beau projet qui permet de se projeter dans le « monde d’après ».

 

Modifier taille des textes
Contraste des couleurs